129 tonnes de déchets par personne évités en venant à LaSemo, c’est pas mal quand même.

Oui, en venant à LaSemo, tu fais des économies d’énergie et tu fais du bien à la planète. Tout d’abord, les gobelets réutilisables sur le site du festival. En 10 ans, c’est l’utilisation de 852.000 gobelets jetables qui a été évitée grâce aux gobelets réutilisables. Un petit creux ? Pas de soucis car l’alimentation privilégiée sur place est locale, de saison et issue d’un circuit court. Tout cela servi dans des emballages compostables. Bref pas de transport et les déchets sont réduits au maximum. En plus, cette année, ils innovent encore plus en testant la vaisselle réutilisable dans deux foodtrucks. En venant profiter des concerts ou des animations, tu réduis aussi ta consommation. Comment ? Tu connais le programme grâce aux dos des t-shirts du personnel dévoué sur place ou sur des programmes payants sur papier compensé (un guide acheté = un arbre planté). Ensuite tu profites des concerts grâce à un éclairage led et basse énergie sur les scènes et le site du festival. Et tu vas filmer ton artiste ou spectacle préféré grâce à ton smartphone que tu auras rechargé en pédalant aux endroits propices. Idéal avant d’enfiler ton maillot et de profiter du spa un peu plus loin dans le parc.

Des petits détails qui pèsent lourd au bout du compte

À LaSemo, tu réduis tes déchets, ta consommation d’énergie mais aussi ta consommation d’eau. Et oui, il y a des douches économes, des toilettes sèches et des savons biodégradables fournis sur place. Des petits détails qui font qu’en 10 ans, 2500 m3 d’eau ont été économisés. C’est plus de 2 piscines olympiques ! Et là tu te dis certainement, c’est beau tous ces chiffres mais encore faut il s’y rendre à LaSemo ? T’as raison Marcus, donc prends le bus! La mobilité douce, on connaît à LaSemo. Ne t’inquiète pas. Avec les navettes gratuites depuis la gare et les villages environnants : plus d’excuse. Et si le bus ou le train te font peur, pas de soucis car des modules de covoiturage se font sur le site. Depuis la création du festival, près de 40.000 voitures sont restées au garage grâce à cette technique. Alors ? Ce n’est pas beau la technologie ?

Des labels et des prix gages de qualité

Avec tout ça, je ne te parle même pas de toutes les choses que tu vas apprendre concernant le zéro déchet en venant à LaSemo. Tu en apprendras plein grâce aux campagnes de sensibilisation sur place, aux superbes conférences ainsi qu’aux visites guidées durables. LaSemo c’est aussi une expertise reconnue grâce aux labels iso 20121, green Key et festival Wallonie Demain ainsi qu’aux nombreux prix reçus dont celui de l’énergie et de l’environnement en Belgique. Et cerise sur le gâteau, à LaSemo, tu pourras aussi penser au futur en plantant des arbres. En 2 ans, c’est déjà plus de 2000 arbres qui ont ainsi été plantés grâce aux festivaliers. Alors ça te dit te tenter l’expérience durable et vers le zéro déchet ?

Un message à toi qui es encore sceptique derrière ton écran : tu te dis peut être que ce ne sont que des chiffres et des belles paroles mais qu’en réalité c’est totalement faux. Je n’ai qu’un conseil à te donner : viens juger par toi-même et tu ne seras pas déçu.

Facebook Comments